Les voyages d’Hadrien. Sur les traces d’un empereur nomade, Dimitri Tilloi D’Ambrosi.

J’avais encore quelques doutes mais force est de constater que ce blog se dirige de plus en plus vers un site consacré aux livres d’histoire. Même si je lis toujours autant de romans, et en plus grand nombre que les ouvrages historiques certes, c’est bien de ces derniers que j’aime le plus parler. Si vous me suivez sur Twitter ou Instagram, vous avez peut-être remarqué le fait que mes chroniques de livres sont globalement rédigées bien longtemps après que j’en ai tourné la dernière page. Et c’est là tout le problème. Même si je garde pleinement en mémoire les histoires, les impressions, les personnages, des émotions, je ne parviens que trop difficilement à retranscrire tout cela ici. Cela me contraint donc à faire un effort et, indirectement, le plaisir de l’écriture s’efface alors. Pour l’écriture de chroniques à propos d’ouvrages historiques je ne ressens pas la même chose. Même si ces lectures sont moins chargées, à priori, sur le plan émotionnel, j’éprouve plus de plaisir d’écriture quand je parle d’histoire. Et il m’est aussi plus facile de retranscrire après-coup mes impressions même plusieurs jours, semaines après la lecture.

Cette fois-ci je vous propose donc une recension rapide, un voyage sur les routes de l’Empire Romain en bonne compagnie, celle de son maître, l’empereur Hadrien et de Dimitri Tilloi D’Ambrosi, agrégé et Docteur en histoire, chargé de cours à l’Université Lyon III. Sorti le 30 juin 2020 aux éditions Arkhé, au prix de 19€ (224 pages) Les voyages d’Hadrien et son auteur nous proposent donc de suivre l’empereur dans ses voyages et, plus globalement, d’avoir un topo clair et concis sur l’état de l’empire.

Le règne d’Hadrien, qui succèdera à celui de Trajan en aout 117 et durera jusqu’au mois de juillet 138, sera ponctué d’incessants voyages qui, mis bout à bout, occuperont près de la moitié de son règne. De la Bretagne à l’Égypte, des provinces de Gaule à la Syrie en passant par la Grèce ou la Maurétanie, le règne d’Hadrien fait figure d’exception. Aucun autre empereur ne devait voyager autant. Ces voyages, véritable mode de gouvernement, permirent à l’empereur d’exercer son pouvoir tout en tentant de rendre son empire universel. Il inspecte les frontières, passe en revue les troupes Bien entendu, la fonction « touristique » des les voyages de l’empereur n’est pas à négliger. Ce dernier, en homme cultivé et curieux, archéologue et esthète, restaure nombre de monuments sur sa route et se rend dans les hauts lieux d’histoire de l’empire.

Comme je le disais en début d’article, la grande qualité de ce livre réside dans ce qu’il dit de plus de son sujet initial. Bien entendu Hadrien et ses voyages sont les sujets principaux du livre. Il est d’ailleurs important de rappeler je pense que ce livre n’est pas une biographie du successeur de Trajan. Après avoir raconté sa vie de manière très claire en début de livre, Dimitri Tilloi D’Ambrosi nous emmène rapidement sur les route de l’empire. Mais l’auteur n’hésite pas, tout au long de son ouvrage, à faire des détours pour nous expliquer, toujours de manière très limpide, la religion, l’organisation des cités, des aspects militaires, politiques. La vie quotidienne et ses disparités au cœur des provinces sont elles aussi évoquées. L’auteur nous invite ainsi à en rencontrer les différents acteurs. Tout cela dans sur un livre somme toute assez court et dans un style toujours clair et et concis, le livre se veut accessible et didactique tout en restant rigoureux et riche. Pari réussi.

Belles lectures,

Thomas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :